Archives pour la catégorie Firefox

Ressuciter un site internet qui n’existe plus ou n’est plus accessible

Ressuciter une page

Lorsqu’une page n’est plus accessible…

Certaines recherches sur internet mènent à des sites qui sont dans le cache du moteur de recherche, mais qui de fait n’existent plus. Il peut également arriver qu’en essayant d’accéder à l’un de ses favoris on ait la désagréable surprise de constater que le site internet correspondant n’est plus en ligne. Dans ce type de situation, tout n’est pas encore perdu, il est parfois encore possible de retrouver tout ou partie du site dans la « mémoire » d’internet.

Utiliser le cache des moteurs de recherche…

Faisons le test de rechercher ce blog, « aldiansblog » dans Google, Yahoo, Bing. On obtient les résultats suivants:

Résultat Google

Résultat Google

Résultat Yahoo

Résultat Yahoo

Résultat Bing

Résultat Bing

Chaque fois vous noterez la possibilité d’accéder à la version en cache du résultat, soit via le lien En cache de Yahoo, soit via un petit menu déroulant. Lorsque le site internet auquel on veut accéder n’est plus disponible, ce cache peut vous permettre d’obtenir tout de même les informations recherchées, j’en faisait déjà mention dans mon précédent article sur le cache en informatique.

Utiliser une capture enregistrée sur un site d’archive..

Il existe un certain nombre d’organisations qui se sont donné pour but de constituer une archive du Web. C’est le cas par exemple de la célèbre Wayback Machine (voici un tuto en français sur ce site), mais il y a d’autres possibilités, comme par exemple Pandora (qui est gérée par le gouvernement australien), ou encore en plus original, screenshots.com permet d’obtenir une capture d’écran du site internet.

Il existe d’autres possibilités, mais elles sont moins facilement accessibles.

Utiliser une extension Firefox..

Diverses extensions Firefox permettent d’accéder à du contenu archivé, vous pouvez par exemple rechercher wayback ou encore cache pour en obtenir une liste. Pour ma part, j’ai utilisé Resurrect Pages dans la capture d’écran qui illustre ce billet. Comme vous pouvez le voir, elle intègre dans la page d’erreur par défaut de Firefox un certain nombre de boutons, pouvant mener à une version archivée de la page. Par ailleurs, si vous faites un clic droit, personnaliser sur une de vos barres d’outils, vous pourrez trouver dans la fenêtre qui s’ouvrira une petite icône correspondant à l’extension, que vous pourrez glisser dans l’une de vos barres d’outils, afin de pouvoir l’utiliser depuis n’importe quelle page et pas uniquement les pages en erreur, ce qui peut être pratique lorsque vous souhaitez voir une version précédente d’une page qui a changé récemment.

Paramètrer Noscript en mode « Liste Noire » pour Javascript

Noscript

I Introduction

Hello un nouveau petit article, pour ne pas se rouiller. Pour ne pas sortir de mon spectre habituel, je vais vous présenter une extension pour Firefox, qui existe depuis un bon moment déjà, et qui permet d’empêcher les sites que vous visitez d’exécuter des scripts javascript dans votre navigateur, j’ai nommé NoScript.Bon j’ai conscience d’avoir déjà utilisé pas mal de gros mots, donc je vais faire un rappel rapide:

  • Un navigateur, c’est le logiciel que vous utilisez pour aller sur Internet. Par exemple Internet Explorer, Firefox ou Chrome.
  • Quant à Javascript, c’est une technologie qui permet aux sites web d’effectuer des opérations sur votre ordinateur sans qu’il soit nécessaire de recharger la page. Par exemple, si sur certains sites un popup s’affiche par simple survol de la souris, c’est du Javascript. Si vous remplissez un formulaire, et qu’un message apparait pour vous aider à le remplir, c’est aussi du Javascript. Javascript est donc prévu à la base pour vous faciliter la vie et faire en sorte que la navigation des sites internet soit plus rapide et plus simple. Mais son usage ne s’arrête pas là, et certains sites peuvent se servir de Javascript pour des usages plus ou moins malhonnêtes, depuis celui qui va faire quelques statistiques à celui qui va carrément exploiter les ressources de votre ordinateur au détriment de votre confort de navigation, et il est même possible d’utiliser des failles du navigateur pour installer des virus sur votre ordinateur. Bref ce n’est pas toujours joli joli, mais dans l’immense majorité des cas, vous ne craignez rien, et vous avez peu de probabilité statistique de tomber sur un script malicieux vraiment gênant, si vous vous contentez de naviguer normalement sur le Web.

Pourquoi ne vous avais-je pas encore parlé de NoScript? Tout simplement parce que cette extension est paranoïaque à l’extrême. Elle bloque par défaut tous les scripts Javascript de tous les sites internets, ainsi que tous les objets embarqués, comme les vidéo, pdf, objets flash, etc. Et sur chaque nouveau site internet, une barre popup s’affiche au dessus de la barre d’état pour vous indiquer quels scripts ont été bloqués et vous donner le loisir de les autoriser ou non, ce qui est très vite lassant, surtout lorsque l’on sait que 60% des scripts en question sont inoffensifs et souvent indispensables à une bonne navigation sur le site visité, et que sur les 40% de scripts restants, la majorité sont soit inopérant (car non compatibles avec votre ordinateur), soit peu gênants (outils de stats, scripts de partage de contenus, bouton « j’aime » de Facebook, etc).

En ce qui me concerne je suis peut être tombé trois ou quatre fois maximum ces dernières années sur des sites contenant des scripts que j’ai eu besoin de bloquer, chaque fois j’ai pensé à NoScript, et chaque fois j’ai fini par le désinstaller, car son comportement par défaut de tout interdire et d’avoir une liste blanche des sites autorisés est vraiment contraignant. Jusqu’à aujourd’hui. En effet figurez vous qu’aujourd’hui même, Korben que l’on ne présente plus a eu l’idée de tester pour quelques heures un script de type invasif permettant de gagner de la monnaie virtuelle sur le dos des visiteurs de son site internet. En ce qui me concerne, le processeur de mon ordinateur s’est mis à tourner à fond, et l’ensemble de mon ordinateur a sérieusement ralenti, ce qui est absolument intolérable. Ni une ni deux, j’ai réactivé NoScript en me demandant quelle mouche l’avait piquée et s’il n’aurait pas pu règler son truc sur un niveau plus discret (Note: Korben a depuis retiré son script). Et je me suis retrouvé à nouveau confronté au problème du fameux paramètrage de NoScript sous forme de liste blanche.

II L’Astuce

La problématique est donc la suivante: comment faire pour autoriser l’ensemble des scripts de tous les sites internet à s’exécuter normalement, sauf certains que l’on souhaite spécifiquement bloquer? De la même manière finalement que l’on peut spécifiquement bloquer les publicités avec l’extension Adblock+.

Après une petite recherche sur la toile, il apparait, qu’il existe une extension FireFox spécifiquement dédiée à cela : YesScript. Je pense que le nom est suffisamment parlant: d’après la description, elle permet de faire exactement ce qui est demandé, c’est à dire tenir une liste noire des scripts non acceptés. Mais il semblerait aussi qu’elle soit bien moins évoluée que NoScript en termes de fonctionnalités.

Heureusement, une petite recherche dans les commentaires de l’extension s’est avérée payante: NoScript peut effectivement être paramétrée en mode « liste noire ». Pour cela, il suffit d’aller dans les options de l’extension, et de choisir d’autoriser le Javascript globalement (vous aurez droit à un petit message d’avertissement bien flippant qu’il vous faudra ignorer). Ensuite de quoi, sur chaque site dont vous voudrez bloquer les scripts pernicieux, survolez l’icone de NoScript dans la barre d’état, et choisissez l’option « marquer tel.site.com comme non fiable » pour obtenir le comportement attendu.

III Conclusion

Voila pour les explications. De cette manière la navigation sur internet avec NoScript sera bien moins pénalisante (mais également moins sécurisée vous diront les puristes). Vous trouverez NoScript sur le site des modules de Firefox. Si vous ne savez pas comment l’installer, voici un petit guide qui commence à dater un petit peu, mais reste d’actualité.

[Avancé]Inscrire dans le marbre le comportement de Firefox au démarrage

user.js sample

Plop, une petite astuce que j’ai mis du temps à trouver: Il y a certaines valeurs de configuration de Firefox qu’on aimerait voir réinitialisées à chaque redémarrage, même si ce n’est pas toujours le cas par défaut notamment sous Windows.

Je pense particulièrement à l’endroit de téléchargement par défaut dans le cas où dans les préférences on a choisi de toujours être interrogé sur où enregistrer les fichiers: Il semblerait que sous Windows du moins chez moi, le dernier endroit choisi pour l’enregistrement précédent soit reproposé le coup d’après, ce qui est parfois utile et parfois franchement handicapant. Après une recherche assez fouillée, j’ai fini par trouver comment faire pour qu’au démarrage de Firefox, cela soit réinitialisé.

Avant d’aller plus loin, si vous n’avez jamais eu l’occasion de modifier manuellement des clés de configuration de Firefox, je vous conseille de lire mon article Configuration avancée de Firefox.

Si vous avez lu jusque là, vous savez qu’un très grand nombre de paramètres régissant le comportement de Firefox sont inscrit dans about:config. Certaines de ces clés, comme par exemple browser.download.lastDir sont modifiées automatiquement par le navigateur et ne sont pas forcément réinitialisées au démarrage suivant de Firefox.

Une bonne manière de forcer la réinitialisation au redémarrage suivant est d’aller dans votre dossier de configuration de firefox (dans application data sous Windows et dans .mozilla sous GNU/Linux), et d’y rechercher le fichier user.js (qui doit se trouver dans le même dossier que le fichier pref.js). S’il n’existe pas, créez le, et initialisez y toutes les valeurs que vous souhaiterez, par exemple dans notre cas, on pourrait ajouter la ligne: user_pref(« browser.download.lastDir », « G:\\Download\\blahblah »);
Attention  à bien mettre des double backslahs (le caractère ‘\’) dans le chemin d’accès, c’est très important. Comme le fichier de configuration user.js a forcément le pas sur les autres, cette manipulation devrait vous tirer d’affaire.

Consultez aussi à ce sujet : User.js file – MozillaZine (Anglais).

Geckozone: Un bon site en français sur Firefox et toutes ses extensions

geckozone

Ca fait un peu bizarre dans un blog dont de si nombreux articles parlent de Firefox et de ses extensions, de ne pas avoir encore présenté Geckozone. C’est pourtant une mine d’or en terme de renseignements, et qui plus est en français. N’hésitez pas à y faire un tour 😉

Si vous souhaitez réaliser votre propre feuille de style CSS

css

Nous avons présenté dans deux précédents articles les feuilles de style CSS, et leur utilisation conjointe avec l’extension Firefox Stylish. Voici maintenant quelques conseils si vous souhaitez vous lancer dans la création de votre propre feuille de style CSS pour un site donné.

a) Récupérez la feuille de style CSS du style Web en question.

  1. Affichez le code source de la page (combinaison de touches ctrl+U), et recherchez l’emplacement de la feuille de style CSS. Pour ce faire, faites la combinaison de touches ctrl+F et recherchez la chaine de caractères « .css« .
  2. Vous obtenez alors soit une adresse internet entière, par exemple dans le cadre de mon blog, vous allez tomber sur http://s3.wordpress.com/wp-content/themes/pub/garland/style.css?m=1233010721b.
  3. Sinon vous pouvez tomber sur une adresse relative (qui ne commence pas par http:// mais par /quelquechose). Auquel cas vous pourrez généralement reconstituer l’url entière de la feuille de css en accolant l’adresse realtive à l’adresse globale du site pour obtenir une adresse du style http://www.monsite.com/quelquechose.
  4. Enregistrez le contenu texte de la feuille de style que vous obtenez sous un nom quelconque par exemple CssPersonaliséMonSitePointCom.css (en n’oubliant pas le plus important, l’extension .css).

b) Modifiez là à votre convenance en vous inspirant de l’existant.

  1. D’abord il y a des choses complètement évidentes. Par exemple l’attribut background-color de la balise body désigne évidemment la couleur d’arrière plan du site. Allez sur code-couleur.com, choisissez une nouvelle couleur qui vous convient mieux, et remplacez le code hexadécimal de la feuille de style par celui que vous donne le site pour la nouvelle couleur choisie.
  2. Ensuite comparez à grand renfort de ctrl+F quelles sont les correspondances des balises moins évidentes. Dans ce cadre l’utilisation de Firebug vous sera sans doute d’un grand secours tant pour établir les correspondances que pour avoir un petit aperçu de ce que vos changements vont donner.

c) Testez votre feuille de style sur le site concerné:

  1. Repérez l’icone de Stylish en bas à droite du navigateur (elle ressemble à une feuille blanche avec un pinceau) et son nom apparait lorsque vous passez la souris dessus. Sinon vérifiez que vous avez bien installé Stylish.
  2. Cliquez dessus, passez la souris sur « Ecrire un style« , faites votre choix dans le menu déroulant. Puis copiez collez votre feuille de style dans le cadre qui s’affiche en laissant en tête le code par défaut.
  3. Validez, raffraichissez la page, et profitez :).

Je précise que je n’ai pas encore testé d’écrire ma propre feuille CSS dans ce cadre là. Si jamais le besoin s’en fait sentir, ou si l’un d’entre vous trouve quelque chose de pas clair et me le demande, j’éditerai pour expliquer commen pallier aux difficultés rencontrées éventuelles. Ceci dit tout me parait assez clair, et pour les anglophones, l‘aide de Stylish est très bien faite.

Un portail recensant tous mes tutoriels sur firefox.

firefox-rediscover-the-web2

Les plus observateurs l’auront sans doute remarqué, j’ai publié depuis aujourd’hui une nouvelle page statique qui est en fait un index de tous les articles que j’ai écris sur Firefox. Comme leur nombre  commençait à être conséquent, au point que moi même, je ne me rappelai pas toujours d’avoir traité tel ou tel sujet, je me suis dit que si je commençais à m’y perdre, a fortiori ça ne devait pas être du gâteau pour mes visiteurs. D’où l’idée d’une page portail classifiant tous mes articles par catégories avec chaque fois le lien pointant vers la page correspondante.

Cette page continuera à s’étoffer au fur et à mesure que je continuerai de publier de nouveaux articles sur le sujet.  Pour y accéder, cliquez sur le lien « Portail Firefox » tout en haut à droite ;).

Je profite de cet article de news pour vous remercier de votre fidélité, car le nombre de visites journalières moyen a plus que doublé en seulement deux semaines. Sans vouloir forcément chercher à faire du chiffre, ça montre que mon travail vous sert, ce qui est bon pour le moral et m’encourage à continuer :).

Foxmarks: Pour avoir les mêmes marque-pages sur tous les ordinateurs.

foxmarks-1

Voici une deuxième extension absolument indispensable pour tous ceux qui travaillent sur des ordinateurs différents et on leur compte personnel sur chacun. Chaque fois que vous modifiez vos marque-pages, cette extension qui tourne en fond sauvegarde le changement sur son serveur. Et chaque fois que vous vous connectez sur un autre ordinateur, foxmarks télécharge la liste des derniers changements et les applique sans que vous n’ayez rien à faire. Ainsi vous pouvez bookmarquer quelque chose au bureau, et le retrouver dans vos favoris le soir en allumant votre ordinateur familial. La procédure d’installation est archi simple, et pour une fois, je vais suivre à la lettre mon propre tutoriel, avec moultes captures d’écran explicatives.

1) Installation de l’extension:

Tout d’abord, appliquez le tutoriel, pour afficher l’écran dont vous voyez une illustration ci-dessus. Cliquez sur Ajouter à Firefox. Au bout de quelques secondes, l’écran suivant s’affiche:

foxmarks-2

Attendez 5 secondes que le bouton Installer ne soit plus grisé puis cliquez dessus pour installer l’extension. La fenêtre affiche alors que l’installation est en cours:

foxmarks-3

Puis un message vous demandant de redémarrer Firfox s’affiche. Cliquez sur le bouton « Redémarer Firefox » pour redémarer.

foxmarks-4

Ensuite de quoi Firefox redémarre. Après avoir redémarré, il vous affiche ceci:

foxmarks-5

Puis quelques secondes après, l’écran suivant apparait:

foxmarks-6

C’est l’assistant de l’extension qui va vous aider à vous créer un compte Foxmark (la première fois que vous l’installez sur un ordinateur), ou à paramêtrer votre compte (les fois suivantes). Cliquez sur le bouton Suivant. Deux possibilités se présentent alors:

  • Soit c’est la toute première fois que vous installez l’extension sur un ordinateur => Allez au paragraphe n°2.
  • Soit vous avez déjà installé l’extension au moins une fois sur un ordinateur et vous voulez maintenant paramétrer foxmarks sur d’autres ordinateurs pour qu’ils aient les mêmes marque pages => Allez au paragraphe n°3.

2) Cas de la toute première installation

Répondez non à la question et cliquez sur « Suivant« .

foxmarks-7

L’assistant vous propose alors de vous créer un nouveau compte (ne vous inquiétez pas, c’est totalement gratuit). Au niveau de l’adresse email, vous n’êtes pas obligés d’en fournir une valide, mais je vous le recommande. D’abord parce qu’ils sont très discrets, ils n’envoient jamais aucun email, ensuite parce que ça permet de récupérer son mot de passe en cas de perte, et enfin parce que ça permet d’accéder à son compte en ligne, où des backups totaux sont fait de manière régulière (au moins un par semaine), ce qui permet de récupérer rapidement tous ses marque-pages à partir d’une sauvegarde précédente en cas de fausse manœuvre. Au niveau du mot de passe, si votre compte sur votre ordinateur est déjà protégé par un mot de passe de session, je vous conseille de cocher la case « Se souvenir de mon mot de passe« . Ça vous évitera d’avoir à le retaper des tonnes de fois par la suite, et puis ça ne mange pas de pain. En outre, ça peut se reparamètrer ultérieurement à partir du menu options de Foxmarks.

foxmarks-8

Après avoir cliqué sur Suivant, un écran de confirmation s’affiche. Vous pouvez aller consulter votre boite mail maintenant ou ultérieurement, comme vous préférez. Cliquez de nouveau sur Suivant.

foxmarks-9

L’écran suivant s’affiche alors. En ce qui me concerne, je réponds chaque fois non, tout simplement parce que même si mes sessions sur chaque ordinateur auquel j’ai accès sont protégées par un mot de passe de session, certaines sont moins accessibles à des tiers que d’autres, et que je n’enregistre pas les même mots de passe en fonction de l’ordinateur concerné. Cependant je vous laisse découvrir par vous même ce qui se passe si on répond oui, de toute manière vu la manière dont ils se sont donnés la peine de bien présenter les choses pour que ce soit facile d’accès, ça ne doit pas être bien sorcier :).

foxmarks-10

Après avoir cliqué sur Suivant, l’écran suivant s’affiche:

foxmarks-11

Cliquez à nouveau sur Suivant :). La synchronisation de vos marque-pages débute alors. Attendez quelques instants.

foxmarks-121

Passez au paragraphe 4 ;).

3) Si vous vous êtes déjà créé un compte sur Foxmarks:

Dans ce cas répondez oui à la question et cliquez sur Suivant.

foxmarks-15

Un écran s’affiche alors pour vous demander vos identifiants Foxmarks:

foxmarks-16

Renseignez les et cliquez à nouveau sur Suivant. Un écran de confirmation s’affiche alors. Cliquez à nouveau sur Suivant.

foxmarks-171

L’écran suivant s’affiche alors. En ce qui me concerne, je réponds chaque fois non, tout simplement parce que même si mes sessions sur chaque ordinateur auquel j’ai accès sont protégées par un mot de passe de session, certaines sont moins accessibles à des tiers que d’autres, et que je n’enregistre pas les même mots de passe en fonction de l’ordinateur concerné. Cependant je vous laisse découvrir par vous même ce qui se passe si on répond oui, de toute manière vu la manière dont ils se sont donnés la peine de bien présenter les choses pour que ce soit facile d’accès, ça ne doit pas être bien sorcier :).

foxmarks-10

Après avoir cliqué sur Suivant, vous arrivez sur à l’écran suivant qui vous demande comment vous voulez procéder. En ce qui me concerne, je choisi systématiquement de conserver les données du serveur et de supprimer celles de l’ordinateur, vu que les seuls marque-pages qui sont présents sur un nouvel ordinateur où je me connecte sont soit déjà dans les favoris du serveur, soit sans intérêt. Cependant les deux autres possibilités vous seront peut être utiles, si le nouvel ordinateur sur lequel vous venez d’installer foxmarks, présente son lot de marque-pages originaux. Le troisième cas est très similaire à celui que nous allons voir. Dans le premier cas, un menu intermédiaire vous demandera si vous voulez synchroniser le serveur avec l’ordinateur ou l’inverse. Ça peut paraitre bonnet blanc et blanc bonnet, mais ce qui change, c’est la manière dont l’ensemble de vos marque-pages se présentera à l’issue de la synchronisation. De toute manière, c’est très bien expliqué, vous verrez ;). Dans le cader de ce tutoriel, nous allons suivre la voie du milieu.

foxmarks-19

A l’écran suivant, un avertissement s’affiche:

foxmarks-20

Cliquez alors sur suivant pour démarrer la synchronisation de vos marque-pages. Patientez pendant que Foxmarks l’effectue:

foxmarks-21

Une fois l’opération terminée, passez au 4).

4) Fin de l’installation et Conclusion:

A l’issue de l’installation, la page de conclusion suivante s’affiche. Désormais vous n’aurez plus à vous préoccuper de rien pour cet ordinateur. Cliquez sur Terminer.

foxmarks-13

Une page Web se charge alors dans un nouvel onglet de Firefox, qui vous indique le nombre de marques-pages synchronisés avec succès. Dans le cadre de cet exemple, j’ai utilisé un compte invité de mon ordinateur, c’est pour cela qu’il y en a si peu. En pratique le nombre total de mes marque pages est d’environ un millier, c’est pour ça que je suis bien content d’avoir Foxmark pour me les synchroniser d’un ordinateur à l’autre ;).

foxmarks-14

Et voila la fin de ce long tutoriel, j’espère qu’il vous a plu et que vous n’avez pas mis trop longtemps à charger la page avec toutes ces images. rassurez -vous, ça ne sera pas le cas tous les jours :).