Bien choisir son disque dur externe

Plop petit article après une longue interruption, parce que ça fait plusieurs fois qu’on me demande conseil pour choisir un disque dur externe, et que les quelques autres articles (entre autres choixpc, 01net, developpez.com, pixelle) que j’ai pu voir sur le net ne me satisfont pas totalement.

Avant de nous lancer dans l’analyse détaillée des critères techniques, rappelons pour commencer qu’un disque dur externe n’est rien d’autre qu’un disque dur normal que l’on a inséré dans boitier. Il est d’ailleurs possible d’acheter séparément un disque dur et un boitier et de les assembler soi-même, c’est même conseillé pour les plus exigeants.

I Choix du format:

En gros aujourd’hui, la majeure partie des disque durs externe est soit en 3 pouces et demi, soit en 5 pouces un quart. La différence tient dans l’usage qu’on en fera.

Un disque de 3 pouces et demi sera plus petit, plus léger, plus ergonomique, mais également plus lent et plus cher. A l’inverse, un disque de 5 pouces un quart sera plus gros, plus lourd, moins ergonomique (avec le plus souvent une alimentation séparée sur prise électrique), mais également plus rapide et plus économique.

II Choix de l’alimentation:

L’alimentation est très liée au format. La plupart des disque en 3″1/2 sont auto-alimentés par le port USB, tandis que la plupart des disques en 5″1/4 ont généralement une alimentation externe. Certains disques utilisent deux ports USB, l’un pour envoyer les données, et l’autre pour s’alimenter.

III Choix de la connectique:

Il y a deux types de connectiques: celle qu’on ne voit pas car interne au boitier, qui relie le disque dur au boitier, et celle qu’on voit, qui permet de relier le boitier à l’ordinateur. Les deux ont leur importance.

Concernant la connectique interne, il y a parfois le choix entre l’IDE et le SATA. L’IDE est l’ancienne technologie, bien moins performante que le SATA, et aujourd’hui peu répandue, mais il y a encore quelques vendeurs qui essaient d’écouler leurs arriérés de stock, donc mieux vaut être prudent et se renseigner.

Concernant la connectique externe, il y a dans l’immense majorité des cas, de l’USB2, et dans certains cas, quelques possibilités supplémentaires, comme le firewire400,  le firewire 800 et l’e-sata. La plupart des gens utilisent l’USB2, car c’est plus pratique, universellement reconnu, et monté automatiquement par l’ordinateur. Les autres types offrent de plus grand débits théoriques, et peuvent intéresser certains puristes, mais nécessitent parfois d’installer quelques pilotes manuellement et d’être montés manuellement.

IV Capacité du disque

Bon là ça dépend énormément de vos critères. A l’heure où j’écris ces lignes la plupart des diques en 5″1/4 font entre 500 GO et 2 To,  tandis que les disques en 3″1/2 font entre 160 et 500 Go. A titre d’échelle de comparaison, un DVD fait environ 5 GO.

V Nuisances sonores, qualité et longévité

Pour ce critère, il n’y a malheureusement pas de règles particulière à donner, car ça va énormément dépendre des modèles et des marques. Pour faire un choix optimal, il vaut mieux aller se renseigner sur un forum comme par exemple hardwareFr ou encore CanardPC pour savoir ce qui est actuellement recommandé.

A noter que si un boitier totalement fermé garanti une bonne isolation sonore, ça se fera au détriment du refroidissement du disque dur et donc de sa longévité, à moins bien sûr que le boitier soit fait dans un matériaux qui conduit bien la chaleur, comme le métal.

VI Caractéristiques internes du disque dur

Cette partie intéressera surtout ceux qui veulent acheter séparément le boitier et le disque dur, car les renseignements techniques qu’on y exploite sont rarement portés sur les boites des disques vendus dans leur boitier. Il convient cependant d’y faire attention s’ils sont disponibles.

VI.1 Vitesse de rotation

Plus elle est grande, mieux c’est. A l’heure actuelle, sur un disque de 5″1/4, la norme 7200 tours/minutes sera à privilégier, tandis que sur un disque en 3″1/2, une vitesse de 5400 tours/min sera correcte.

VI.2 Nombre de plateaux

Un disque dur contient plusieurs plateaux. Moins il y en a à capacité égale, plus le disque dur est performant. Ainsi un disque dur de 1To qui contient 4 plateaux de 250 GO sera moins performant qu’un disque dur de même capacité contenant 3 plateaux de 330 GO, lequel sera moins performant qu’un disque dur de même capacité contenant deux plateaux de 500 GO.

C’est pour cette raison qu’il peut être  mieux acheter un disque dur de 640 GO qu’un disque dur de 750 GO. On perd 110 GO de capacité, mais comme le disque dur de 640 GO sera probablement composé de deux plateaux de 320 GO alors que le disque dur de 750 GO sera probablement composé de trois plateaux de 250 GO, on gagne en performance ce qu’on perd en capacité.

VI.3 Memoire cache et firmware

On retrouve parfois ces deux caractéristiques sur le net, bien qu’elles n’aient aujourd’hui à mon sens qu’une importance anecdotique. Le firmware, c’est le micro logiciel embarqué sur le disque dur qui lui permet de fonctionner. En général la plupart des gens ignorent jusqu’à son existence et s’en portent très bien. Il est parfois utile de se renseigner à ce sujet pour des usages spécifiques (RAID…), où s’il y a bon espoir qu’une mise à jour améliore les performances du disque.

Quant à la mémoire cache, il s’agit d’une zone intermédiaire où les données transitent à l’entrée du disque dur. Ce détail était important autrefois, mais aujourd’hui, la grande majorité dispose de 8MO, ce qui est suffisant, souvent de 16 Mo, ce qui est très confortable et rarement exploité complètement, et on trouve même des disques durs qui disposent de 64 Mo de cache, mais pour ce que j’en sais, sur les 64 Mo, il y en a au moins 40 qui ne sert à rien mis à part pour vendre le disque dur plus cher

VII Conclusion

Pour choisir votre nouveau disque dur externe, vous devez donc en priorité regarder quel usage vous en ferez pour choisir le format, qui est la caractéristique la plus déterminante. Ensuite, en fonction des caractéristiques affichées par les fabricants, vous pourrez choisir en fonction des autres paramètres. Si vous envisagez d’acheter en ligne, je vous recommande matériel.net, qui est mon fournisseur habituel et dont j’ai toujours été très satisfait.

Un dernier point, vous trouverez ça et là des disques durs dits « multimédias », qui ont tout un tas de fonctions supplémentaires pour servir soit de lecteur mp3/dvd géant (en caricaturant), soit pour être mis sur un réseau domestique et partagé entre plusieurs utilisateurs. Je n’ai pas d’avis particulier sur eux, ne m’étant que peu intéressé à la question, en tout cas ils ne font pas partie des disques durs dont il est question dans cet article, et mériteraient un article spécial.

Bon shopping ;).

Publicités

Une réflexion au sujet de « Bien choisir son disque dur externe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s